Diagnostic de fertilité

En Suisse, un couple sur six est touché par le problème du désir d’enfant inassouvi. Dans environ 40% des cas, le problème est lié à la femme, dans 40% des cas à l’homme et dans 20% des cas, on parle d’infertilité combinée. Tout comme la femme est examinée par sa/son gynécologue, il est également souhaitable que l’homme se soumette à un examen andrologique.

Les raisons de l’infertilité masculine sont nombreuses. Elles peuvent être génétiques, comme dans le cas du syndrome de Klinefelter ou de délétions sur le chromosome Y, ou bien acquises après une inflammation ou une torsion testiculaire, une maladie sexuellement transmissible ou encore un testicule non descendu. Souvent, des varices sur les testicules (varicocèles) peuvent également être responsables d’une fertilité restreinte.

 

Spectre d’analyses

  • Spermogramme
  • Microbiologie (spermoculture)
  • Contrôle de vasectomie

 

Spermogramme

La cause la plus fréquente de l’infertilité masculine est un spermogramme anormal.
Le spermogramme permet d’analyser la concentration en spermatozoïdes, le nombre total de spermatozoïdes, la vitalité, la motilité, les leucocytes, les auto-anticorps et la morphologie des spermatozoïdes. Les résultats sont interprétés conformément aux directives de l’Organisation Mondiale de la Santé et aux données d’anamnèse fournies.

 

Microbiologie (spermoculture)

Outre les dysfonctionnements constitutionnels, les particularités psychosociales, les habitudes de vie, les influences environnementales et les dysfonctionnements hormonaux, les maladies sexuellement transmissibles sont une cause particulièrement fréquente de l’absence d’enfant non désirée. Il est recommandé de faire suivre systématiquement chaque spermogramme d’un examen microbiologique comprenant les tests suivants:

  • Bactériologie générale
  • Mycoplasma / Ureaplasma
  • Détection directe de Chlamydia trachomatis (PCR)

 

Contrôle de vasectomie

Sauf avis contraire du médecin, nous recommandons un contrôle au plus tôt env. 12 semaines après l’intervention chirurgicale et après au moins 30 éjaculations.

Le sperme est analysé sous forme native et après centrifugation. Si l’on trouve encore des spermatozoïdes, on procède à un test de vitalité ainsi qu’à une détermination de la concentration.

Aucune abstinence sexuelle n’est nécessaire pour un contrôle de vasectomie, et le sperme ne doit pas être remis immédiatement après le prélèvement. Il n’est pas non plus nécessaire de prendre rendez-vous.

Informations importantes pour le patient!

Veuillez noter les informations suivantes concernant le spermogramme et la vasectomie.

 

Spermogramme

Veuillez convenir avec nous d’une date de remise.

Préparation
Avant l’examen du sperme, une éjaculation doit impérativement avoir eu lieu 3 à 5 jours avant la date convenue.

Collecte d’échantillon
Vider tout le sperme directement dans le récipient stérile fourni par nos soins et apporter le récipient au laboratoire dans les 45 minutes. Si cela n’est pas possible, il est alors possible de donner son sperme en laboratoire (salle adéquate disponible).

  • Se nettoyer soigneusement les mains et le pénis au préalable.
  • Ne pas utiliser de protection, de contraceptif ou de lubrifiant!

Vasectomie

Vider tout le sperme directement dans le récipient stérile fourni par nos soins et apporter le récipient au laboratoire le matin même.

  • Se nettoyer soigneusement les mains et le pénis au préalable.
  • Ne pas utiliser de protection, de contraceptif ou de lubrifiant!
  • Sans rendez-vous, pas d’abstinence nécessaire

Votre contacts

Direction

Dr Ute Wiedemann

Spécialiste en analyse génétique médicale (FAMH)

Direction adjoint

Dr Marija Cesar-Özpamir

Diese Webseite verwendet Cookies, um bestimmte Funktionen zu ermöglichen und das Angebot zu verbessern. Indem Sie hier fortfahren, stimmen Sie der Nutzung von Cookies zu. Mehr Informationen